logo
O L T R
MOUVEMENT POUR UNE ORTHODOXIE LOCALE
DE TRADITION RUSSE en Europe occidentale
“ Nous avons transmis la foi, l’espoir et l’amour du Seigneur à nos jeunes et aux natifs d’Occident...
Mais nous ne pouvons vivre que parce que nos racines demeurent dans la Sainte Russie. ”

Chroniques

 Retrouvez ici un fil de tous les articles publiés sur ce site :

 

Soirée Mgr Serge - Témoignage de Mgr Nestor

Mgr NestorIntervention de Monseigneur Nestor, évêque de Chersonèse (PM),à la Table ronde de l’OLTR consacrée à la mémoire de Monseigneur Serge (Konovaloff)

(Texte lu par Nikita Krovocheine)

Chers pères, chers frères et sœurs,

C’est avec joie que j’ai accepté de participer à la Table ronde consacrée à Mgr Serge (Konovaloff) de bienheureuse mémoire. La possibilité m’est offerte de contribuer, ne fût-ce que modestement, à cette heureuse initiative.

Lire la suite...

Soirée Mgr Serge

Table ronde n°9 - Annonce

Institut de Théologie Orthodoxe Saint-Serge-Paris avec l'Université Saint-Tikhon-Moscou  et le Séminaire Orthodoxe russe Épinay-sous-Sénart

« Les Défis de l’Enseignement Religieux et Théologique dans l’orthodoxie russe »

Mercredi 6 juin 2012 à 19h

Intervenants :

Père Vladimir Vorobiev, recteur de l’Université Saint-Tikhon de Moscou

Père  Alexandre Siniakov, recteur du Séminaire Orthodoxe russe en France

Père Nicolas Cernokrak, doyen de l’Institut de Théologie Orthodoxe Saint-Serge de Paris

Lieu : Institut Saint-Serge 93, rue de Crimée 75019 Paris (métro Laumière)

Table ronde N°9

Table ronde n°9 -- Receuil d'impressions

L’OLTR propose ce

Recueil d’impressions de la table ronde N°9 de l’OLTR

Nota : Il ne s’agit pas d’un compte-rendu officiel mais d’un texte publié sous la responsabilité de l’auteur et mis à la disposition du site de l’OLTR.

Le mercredi 6 juin 2012, dans les locaux de l’Institut St Serge se tenait la 9ème Table ronde organisée par l’OLTR, sous l’égide conjointe de l’Institut de Théologie Orthodoxe Saint-Serge à Paris, de l’Université Saint-Tikhon à Moscou et du Séminaire Orthodoxe russe de Epinay-sous-Sénart. Le thème de la table ronde était :

« Les Défis de l’Enseignement Religieux et Théologique dans l’orthodoxie russe »

Les intervenants étaient (dans l’ordre de leur présentation) :

  • Père Nicolas Cernokrak, doyen de l’Institut de Théologie Orthodoxe Saint-Serge de Paris
  • Père Alexandre Siniakov, recteur du Séminaire Orthodoxe russe en France
  • Père Vladimir Vorobiev, recteur de l’Université Saint-Tikhon de Moscou

Lire la suite...

Table ronde N°9

Table ronde n°9 - Les enregistrements sonores

L'OLTR propose à ses lecteurs les enregistrements sonores de cette table ronde n°9, sur le thème :

« Les Défis de l'Enseignement Religieux et Théologique dans l'orthodoxie russe »

 

Écouter...

Table ronde N°9

Communiqué N°17

Comment résoudre le problème de Nice ?

L’affaire de Nice s’envenime. Confirmée par deux fois dans son droit de propriété par la justice française, la Fédération de Russie pensait pouvoir récupérer sans problème les clefs de son bien.

Mais l’occupant actuel, l’association cultuelle orthodoxe russe de Nice (Acor), ne veut pas céder les locaux. Elle dit reconnaître le droit de propriété de la Fédération mais invoque le droit canon. D’après elle, selon ce droit, l’appartenance de l’autel de la cathédrale de Nice à l’archevêché des paroisses orthodoxes russes en Europe occidentale (l’archevêché) depuis 80 ans interdirait à quiconque de le transférer dans une autre juridiction, sans l’accord de l’évêque diocésain.

Lire la suite...

Communiqués

Quelques faits et dates de l’histoire de l’Archevêché

Un historique proposé par Basile de Tiesenhausen - Ancien secrétaire de l’Archevêché

Le Communiqué n°16 de l'OLTR, daté du 16 mars 2011, concerne le changement des statuts de l’Archevêché des Églises Orthodoxes Russes en Europe Occidentale sous l’omophore du Patriarcat de Constantinople.

Il peut être intéressant de rappeler quelques faits et dates de l’histoire de l’Archevêché :

Lire la suite...

Publications

Communiqué N°16

Inquiétudes à propos de l’élection des évêques dans l’Archevêché.

 Dans le communiqué 07/10 du Conseil de l’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe Occidentale, nous lisons le paragraphe n°3 suivant :

« Projet de modification des statuts diocésains. Mgr Gabriel a soulevé devant le Conseil la nécessité pour lui d’avoir des évêques auxiliaires. Les statuts diocésains, dans leur rédaction actuelle, prévoient une procédure complexe et mal adaptée qui ne correspond ni à la pratique suivie autrefois dans l’Archevêché ni aux normes habituelles du Patriarcat Œcuménique, a-t-il souligné. Aussi a-t-il invité le Conseil à préparer un projet de modification des modalités de désignation des évêques auxiliaires dans les statuts diocésains afin de le soumettre ensuite à l’approbation d’une prochaine Assemblée Générale de l’Archevêché. »

Effectivement, l’un des évêques auxiliaires, récemment admis dans l’Archevêché, a été réduit à l’état de laïc en Angleterre, car il voulait se marier. L’autre évêque auxiliaire a été mis à la retraite, contre sa volonté, hors toute procédure statutaire car ce cas n’est tout simplement pas prévu par les statuts. L’évêque dirigeant se retrouve donc seul, ce qui peut être très gênant. De plus un organe important de l’Archevêché, le comité épiscopal, ne peut plus fonctionner faute de membres (il se réunit au minimum deux fois l’an, disent les statuts).

Lire la suite...

Communiqués

Le phylétisme

Séraphin Rehbinder

Le phylétisme

Voilà un mot savant qui revient de plus en plus souvent dans les controverses entre orthodoxes. A la vérité, il est souvent employé en tant qu’accusation suprême dans les polémiques et sous-entend que l’adversaire à qui l’on s’adresse est considéré comme quasi hérétique, vocable que l’on a, tout de même, quelque scrupule à utiliser. Paradoxe supplémentaire, ce qualificatif est souvent employé de façon croisée par les partis en controverse.

Ce terme ne nous vient pas de l’Eglise ancienne. Il apparaît surtout au 19ème siècle dans le cadre des disputes entre les Bulgares et le patriarcat de Constantinople qui aboutirent au « schisme bulgare », lequel dura 60 ans, et ne fut surmonté qu’en 1946, par la reconnaissance de l’autocéphalie de l’Eglise de Bulgarie par le Patriarcat de Constantinople.

Lire la suite...

Documents "retrouvés"

Annonce

logo

Pour trouver les dernières publications de l'OLTR
Cliquer, ci dessous

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience sur notre site web et particulièrement pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.