logo
O L T R
MOUVEMENT POUR UNE ORTHODOXIE LOCALE
DE TRADITION RUSSE en Europe occidentale
“ Nous avons transmis la foi, l’espoir et l’amour du Seigneur à nos jeunes et aux natifs d’Occident...
Mais nous ne pouvons vivre que parce que nos racines demeurent dans la Sainte Russie. ”

Documents

A l’origine de l’OLTR – l’appel historique adressé le 1er avril 2003 par le Primat de l’Eglise russe, Sa Sainteté Alexis II, Patriarche de Moscou et de toute la Russie aux évêques, membres du clergé et fidèles des paroisses de tradition russe en Europe Occidentale.
Voir également:

Contribution au débat sur l’avenir de l’Exarchat des paroisses d’origine russe en Europe Occidentale et la création d’une église orthodoxe locale en Europe Occidentale

L’appel récemment lancé par le patriarche de Moscou, pour la création d’une Métropole autonome par la réunion des trois juridictions issues de l’émigration russe, a provoqué un débat qui, jusqu’à présent, ne m’a pas paru aller au fond des choses.

Aussi en tant que membre de l’exarchat et, plus généralement, orthodoxe d’origine russe, vivant en Europe occidentale, je me risquerais à apporter ma contribution. Il me semble que pour faire avancer le débat nous devons : reconnaître notre héritage et lui rester fidèles, être biens conscients de notre situation actuelle, examiner jusqu’au bout les propositions du patriarche de Moscou, imaginer un chemin possible vers l’église locale.

Nous devons assumer l’héritage que nous avons reçu de nos pères.

Lire la suite...

Publications

Réponse personnelle de l'archevêque de Comane Gabriel à l’appel du Patriarche Alexis

MgrGabriel-2Nous publions ici la lettre de l'archevêque de Comane Gabriel, Exarque du Patriarche de Constantinople, adressée à Sa Sainteté, le Patriarche de Moscou Alexis II que personne n'a pu lire jusqu'ici, et pour cause. Elle est restée secrète pendant un an et demi, et n'a été rendue publique qu'en cette fin 2004. Conçue comme une réponse personnelle (en attendant l'officielle qui n'est jamais venue) à la missive historique et publique (largement commentée dans nos diverses publications et communications) du patriarche de Moscou. elle a choqué le primat de l'Eglise de Russie. Il ne nous appartient pas de juger ici de la pertinence des propos ni du ton de ce texte. Bornons-nous donc à constater certains faits et laissons à chacun la liberté d'apprécier à sa guise cette leçon administrée par Mgr Gabriel à SS Alexis II.

Notons que malgré les promesses réitérées par l'archevêque de Comane, jamais les propositions contenues dans la lettre du patriarche de Moscou et de toute la Russie n'ont été discutées au sein de notre archevêché. Et qu'à ce jour, Sa Sainteté n'a toujours pas reçu de réponse officielle et circonstanciée à un appel daté pourtant du 1 avril 2003. La conséquence de cette attitude pour le moins étrange est que les liens entre notre archevêché et l'Eglise de Russie se sont distendus, alors qu'ils ne cessaient de s'affermir depuis près de dix ans.

Lire la suite...

Documents

Appel historique adressé par le Primat de l’Eglise russe

Sa Sainteté Alexis II, Patriarche de Moscou et de toute la Russie aux évêques, membres du clergé et fidèles des paroisses de tradition russe en Europe Occidentale

A Son Eminence,
le Métropolite Antoine de Souroge

A Son Eminence,
l’Archevêque Simon de Bruxelles et de Belgique

A Son Eminence,
l’Archevêque Innokenti de Chersonèse

A Son Excellence,
l’Evêque Gabriel de Comana,
Locum Tenens du Trône Archiépiscopal
des églises orthodoxes russes en Europe Occidentale

A Son Excellence,
l’Evêque Ambroise de Genève et d’Europe Occidentale
(Eglise Russe Hors Frontières)

A toutes les paroisses orthodoxes de tradition russe en Europe Occidentale

Lire la suite...

Documents

Lettre du Patriarche Alexis II de Moscou au Patriarche Bartholomée de Constantinople

L'OLTR propose un document qui permet de comprendre un certain nombre de principes canoniques régissant la diaspora. Il s'agit, surtout, de l'interprétation, couramment répandue au sein du Patriarcat de Constantinople et unaniment contestée, de la 28ème décision du IVème Conclie de Chalcédoine.

Il s'agit, ici, d'une lettre de Sa Sainteté le Patriarche de Moscou et de toute la Russie Alexis II à Sa Sainteté le Patriarche Oecuménique Bartholomée qui explique la position de l'Eglise de Russie.

La lettre publiée, ci-dessous, est datée du 18 mars 2003. Elle fut en partie publiée en anglais sur le site Orthodox Christian Laity.
La présent texte français est une traduction privée, effectuée à partir de l’original en russe.

----------------------------

A Sa Sainteté Bartholomée
Patriarche œcuménique
et Archevêque de Constantinople-Nouvelle Rome

Votre Sainteté, Bien-aimé Frère et concélébrant en Dieu,

Nous vous saluons fraternellement et vous souhaitons de nombreuses grâces et miséricordes de la part de Dieu et de Notre Sauveur.

Nous avons reçu le message de Votre Sainteté N° 129 du 11 avril 2002 sur la situation de l'Archevêché des paroisses orthodoxes russes en Europe occidentale. En lisant cette lettre, nous avons été très troublés par le très grand nombre de reproches amers et d'accusations injustes que vous y formulez. Toutefois, nous souhaitons suivre le précepte du très sage Salomon (Proverbes 17, 9) "qui recherche l'amitié, oublie les torts ; y revenir sépare de l'ami". Ne souhaitant pas mettre à l'épreuve inutilement le sentiment d'amour fraternel entre nos Eglises, nous n'allons pas nous arrêter en détail sur l'examen de ces expressions peu heureuses car nous pensons qu'il s'agit plutôt de fâcheux malentendus provenant, à notre avis, d'une compréhension erronée des problèmes que vous avez soulevés. Voilà pourquoi nous pensons qu'il est plus utile de passer immédiatement à l'évaluation de l'interprétation de la règle 28 du quatrième Concile œcuménique proposée par Votre Sainteté, interprétation avec laquelle nous sommes en désaccord catégorique.

Lire la suite...

Documents

Homélie du métropolite Antoine de Souroge

Homélie prononcée en la Cathédrale du Saint-Esprit, de Minsk, lors des Vigiles
le samedi 5 février 1983

a-de-sourogeDans le tropaire à tous les Saints Russes, il est dit que les chrétiens de notre terre natale sont comme le fruit de la graine implantée par le Seigneur. Les Saints ont été semé dans la vie et dans la mort et par l’œuvre (podvig) de toute leur vie et de toute leur mort, ils ont fait de notre terre mystérieusement – parfois invisiblement, parfois de façon tellement apparente – la Sainte Russie. Cet ensemencement a continué de façon encore plus étendue dans notre siècle, lorsque 5 millions de Russes se sont trouvés hors des frontières de leur Pays Natal, qui était leur mère et reste leur mère, aimée, bien que lointaine, et inaccessible pour nous pendant des années. Ce n’est pas en vain que ces millions, génération de mes parents et ma propre génération, se sont trouvés dans des contrées lointaines, dispersés de par le monde entier, car nous devions apporter dans la terre entière, l’annonce solennelle et radieuse de la foi Orthodoxe, foi pure, foi ardente, foi en la Résurrection du Seigneur, foi en la Croix, foi en ce qu’il nous est donné de suivre le Christ, donnant nos pensées, nos cœurs, notre vie – et parfois notre mort – à ceux qui ont besoin de la justice (pravda) de Dieu et de la vérité (istina) du Seigneur.

Lire la suite...

Documents

Page 6 sur 6

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience sur notre site web et particulièrement pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.