logo
O L T R
MOUVEMENT POUR UNE ORTHODOXIE LOCALE
DE TRADITION RUSSE en Europe occidentale
“ Nous avons transmis la foi, l’espoir et l’amour du Seigneur à nos jeunes et aux natifs d’Occident...
Mais nous ne pouvons vivre que parce que nos racines demeurent dans la Sainte Russie. ”

Le mot du président

Les orthodoxes établis en Europe occidentale vivent de plus en plus mal l'état de séparation en diverses "juridictions" de l'Eglise orthodoxe alexis2dans nos contrées, essentiellement suivant des critères nationaux. Dans leur composante d'origine russe, ils souffrent de divisions supplémentaires, issues des années noires où l'église russe était sous domination d'un pouvoir violent et activement antireligieux. Ils ont conscience que cette situation est tout à fait contraire à la nature même de l'église, sans parler du témoignage déplorable qu'elle constitue pour le monde qui nous entoure.


Beaucoup estiment que le temps est venu, notamment après l'appel lancé par le primat de l’Eglise russe, de redoubler d'effort pour parvenir à une organisation ecclésiale plus conforme à notre foi. C'est dans cette optique qu'il faut considérer la naissance, le 31 mars 2004, d’une nouvelle association : l'OLTR (Orthodoxie Locale de Tradition Russe en Europe Occidentale). Sont but est défini, par ses statuts, de la manière suivante : "Cette association a pour objet la promotion de l'Eglise Orthodoxe locale en Europe occidentale dans le maintien des traditions spirituelles et cultuelles orthodoxes russes"

 Cette association a été créée par des laïcs, fidèles de paroisses appartenant aux trois juridictions issues de l'église russe en Europe. Ils veulent ainsi manifester leur attachement à l'héritage qu'ils ont reçu de leur église d’origine, mais aussi de leurs aînés dans l'émigration. Cet héritage se caractérise par une vénération particulière de certains saints comme Saint Serge de Radonège, Saint Séraphin de Sarov, puis Saint Jean de Cronstadt, Saint Tikhon, et de nombreux autres, par une certaine façon de célébrer les offices, par des chants liturgiques et d'autres formes d'arts religieux (iconographie, architecture etc...) propres à la tradition russe, et bien d'autres choses encore. Mais cet héritage comprend aussi les apports inestimables de l'Emigration. Forcés de quitter leur patrie, un certain nombre de théologiens russes prolongèrent en Europe, et notamment à Paris, le renouveau théologique et le retour aux sources qui avaient précédé, en Russie, la tenue du grand concile local de 1917-1918. Grâce à eux, et à des hiérarques sages et expérimentés, la vie de l’église a pu s’affranchir de tout cléricalisme et s’organiser de manière jugée plus conforme à la tradition orthodoxe. Une place centrale a été accordée aux assemblées réunissant les laïcs et le clergé, autour de leurs évêques, avec, en particulier, l’élection de ces derniers par le peuple, ainsi réuni. Les fondateurs de l’OLTR accordent une grande importance au maintien de ces formes de vie ecclésiale et veulent œuvrer à la conservation de cette tradition russe.

Ils reconnaissent simultanément que celle-ci n'est pas la seule qui existe en Europe occidentale. Il s’y trouve aussi des communautés d’autres traditions, toutes étant parfaitement légitimes. En conséquence, ils appèlent de leurs vœux la création d’une véritable Eglise locale, autonome et multiethnique, qui pourrait rassembler tous ces groupes, dans une structure unique, organisée conformément à l’ecclésiologie et aux canons de la Sainte Eglise orthodoxe.

Bien évidemment, la nouvelle association ne peut, ni ne veut, se substituer aux instances propres à chaque église existant actuellement. Mais elle se propose de faciliter les contacts et les échanges de vue et de promouvoir les opinions et les initiatives conformes à ses objectifs.

Le président de l’OLTR
Séraphin REHBINDER

Annonce

logo

Pour trouver les dernières publications de l'OLTR
Cliquer, ci dessous

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience sur notre site web et particulièrement pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.